Diplôme en Accès Individuel (DAI)

Mis à jour le 6 juillet 2022


Qu’est-ce que le DAI ?

Le dispositif « Diplômes en Accès Individuel » (anciennement dénommé Accord Cadre) est une convention de partenariat entre la Région Grand Est et le GIP FCIP Alsace qui propose le financement de formations diplômantes métier de proximité pour des demandeurs d’emploi du Grand Est.

  • Les demandeurs d’emplois sont intégrés au sein des lycées professionnels et des centres de formations pour apprentis sur des places disponibles non utilisées par la formation initiale.

 

  • Ces formations prévoient systématiquement de l’alternance, les parcours sont individualisés et construits sur mesure, selon le cas une dispense des enseignements généraux peut être accordée.

 

  • Les entrées par sites de formation et par diplômes sont de 3 à 5 places maximum.

 

  • La durée du parcours de formation est variable en fonction des prérequis, elle se déroule en moyenne sur les 9 mois d’une année scolaire.

 

  • Les entrées en formation sont possibles de mars à décembre.

Pour qui ?

  • Ces actions sont principalement destinées aux demandeurs d’emploi justifiant de 18 mois d’expérience professionnelle à temps plein ou 36 mois à temps partiel.

 

  • Les jeunes de moins de 26 ans peuvent, sous réserve d’un avis motivé par le prescripteur (Missions locales, Pôle emploi et CAP Emploi) ne pas justifier de cette expérience professionnelle mais doivent néanmoins être sortis de formation initiale depuis au moins 12 mois et faire une demande de dérogation.

 

  • Les demandes dérogatoires seront accordées uniquement si la demande de formation donne suite à un parcours initié par la Mission locale ou Pôle emploi (actions d’orientation, essais en milieu de travail ou actions du programme régional).

Ces cas dérogatoires doivent systématiquement être soumis au GIP FCIP

Certaines formations sont exclues de ce dispositif :

• Les formations collectives déjà financées par la Région (PRF) ou Pôle Emploi
• S’il existe sur le territoire des formations équivalentes déjà financées (même métier /même niveau de qualification), la priorité est donnée aux actions collectives
• Les formations du secteur médical, paramédical et social, hormis celles validées sur la liste des actions éligibles au financement régional
• Les formations dans les métiers de la beauté

Quelles formations sont possibles ?

Les secteurs les plus plébiscités :

  • Métallurgie
  • Services administratifs et financiers
  • Alimentation
  • Commercialisation et distribution
  • Tourisme, hôtellerie, restauration
  • Bâtiment, travaux publics, mat. de construction
92 %
Taux de satisfaction
79 %
Taux de validation totale
70 %
Taux d'insertion