L’Action de Formation En Situation de Travail (AFEST)

Mis à jour le 7 novembre 2022

L’AFEST, une modalité qui se développe !

Une AFEST comprend :

  • L’analyse du travail pour le cas échéant l’adapter à des fins pédagogiques.
  • La désignation préalable d’un formateur pouvant exercer une fonction tutorale au sein de l’entreprise.
  • La mise en place de phases réflexives, distinctes des mises en situation de travail, qui permettent d’observer et d’analyser les écarts entre les attendus, les réalisations et les acquis.
  • Des évaluations spécifiques des acquis de la formation qui jalonnent ou concluent l’action » (article D.6313-3-2 du Code du Travail – décret N° 2018-1341 du 28 décembre 2018).

En respectant ces quatre conditions, l’entreprise peut valoriser et/ou obtenir un financement en faveur de ses formations internes.

Les opportunités pour les entreprises

  • Action qui se déroule en entreprise, au cœur des problématiques et des besoins en compétences.
  • Cadre qui permet de passer de l’apprentissage informel à l’apprentissage formel. L’AFEST permet la reconnaissance et la valorisation des compétences acquises en situation de travail pour le formé et valorise le tuteur qui se voit reconnu comme un expert.
  • L’entreprise devient apprenante et peut envisager la montée en compétences de ses salariés sur un modèle souple et adapté à ses contraintes.

LES OPCO, Pôle emploi et les Régions souhaitent développer cette modalité pédagogique. En effet, l’AFEST s’inscrit parfaitement dans le rôle des entreprises de devenir apprenantes ainsi que dans le rôle des organismes de formation d’accompagner les entreprises et les apprenants dans l’acquisition des compétences attendues.

L’AFEST se prête particulièrement bien pour les compétences dites rares (et pour lesquelles il n’y a plus ou pas assez de plateaux techniques disponibles pour des formations classiques).